Le forum du NOC

Norton Owners Club France

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

embrayage dur à manoeuvrer

Bonsoir à tous et toutes et très bonne nouvelle  année sur nos p'tites anglaises ...

Je trouve que l'embrayage de ma 850 MK3 est assez dur à manoeuvrer comparé à d'autres commandos et j'ai vu sur le site Hollandnortonworks qu'ils vendaient un kit embrayage BARNETT " easy pull comprenant ( entre autre )un levier à commande traction facile , on dirait que ce levier a un bras rallongé  par rapport à celui d'origine , mais je vois sur ma moto que le cable tirant ce levier est déjà presque contre de carter du couvercle de boite

Quelqu'un a t'il investi dans ce kit pour me confirmer qu'il est vraiment plus doux que l'origine ? ( il faut dire que je me suis cassé 2 métacarpes main gauche l'année dernière qui font que je n'ai plus toute la force normale , mais quand même il est très dur !!)

Bonsoir

Sur ma 750 Mk4, j'ai fais comme beaucoup d'autre personnes, j'ai ajouté un disque acier en plus, cela permet d'avoir moins d'effort à faire sur la poignée.
Ajouter un disque acier permet au “Clutch Sporing Plate with Centre” d'être moins ceintré, et donc moins d'effort pour le décollage des disques.

Bonjour, meilleurs voeux à tous et même aux "forts embrayeurs"; pour parler français, le "ressort" de pression des disques d'embrayage est un "diaphragme";

ce système est utilisé chez BMW, Kreidler...entre autres!

En effet, lorsque ce "ressort-diaphragme" est presque "plat", la force nécessaire a sa modification, autour de ce point, est la plus faible. On le constate bien lorsque l'on démonte l'embrayage des Commandos avec l'outil indispensable (facile à réaliser) pour intervention: nettoyage des disques et cannelures, changement des disques lisses (acier) voilés, embout de la tige de débrayage usée ou écaillée...

TT (embrayeur à ressorts à boudin)

Bonjour et très bonne année à tous,

Tout est bon à prendre pour diminuer l'effort de nos doigts sur le levier d'embrayage. Perso  je peux, sur toutes mes commandos, peaufiner les réglages propre à l'embrayage avec la garde et la position du bras de levier dans la boite de vitesse pour n'avoir qu'à utiliser 2 doigts afin de débrayer sans effort (c'est très confortable sur longue route très sinueuse ou sur piste (où 2 doigts sur le levier en permanence est plus sécurisant). Mais ceci n'est possible que si déjà votre câble d'embrayage suit une trajectoire correcte dans son trajet boite de vitesse/levier au guidon. C'est à dire éviter de contrainte du câble dans sa gaine (respecter de grandes boucles, pas d'entortillage autour du cadre ou autres câbles, bon graissage ou huilage avant montage du câble dans sa gaine, enfin toutes les précautions d'usages que vous connaissez  sans doute déjà).

Mais revenons sur ce réglage propre à l'embrayage de Commando. Moyennant les bonnes précautions prises dans le paragraphe ci-dessus, vous commencez par vérifier que votre bras de levier est correct (la patte en acier qui agit sur la tige traversante de la boite de vitesse jusqu'à l'embrayage -photo 1 jointe à ce sujet)  Cette patte doigt être pratiquement dans une position pratiquement perpendiculaire à l'axe du câble qui remonte pour sortir de la boite de vitesse dans sa gaine vers le levier d'embrayage au guidon (comme sur la photo 1).

Si ce n'était pas le cas, vous vous mettez côté arrière primaire, dévissez le gros couvercle du regard d'embrayage et vous  pouvez alors régler cette position en libérant la grosse vis fendue bloquée par un contre écrou au centre de l'embrayage, voir la photo 2 (ce contre écrou n'a jamais besoin d'être serré à mort (un bon appui inférieur à 2 m/kg suffira, le frein filet est inutile si vos disques sont à peu près équilibrés,pas voilés, et vos roulements de sortie de boite et embrayage en bon état, c'est la même chose pour l'écrou de maintien du rotor rainuré d'embrayage retenu par un simple fin clip sur l'arbre de boite).

Le réglage idéal ( position du bras de levier pratiquement perpendiculaire à l'axe du câble dans la BV) sera obtenu en vissant ou dévissant par 1/8 de tours successifs la grosse vis fendue (tournevis plat) du côté embrayage en maintenant une garde correcte de quelques 2 à 5 mm au levier d'embrayage du guidon(en réglant avec la vis et contre écrou moleté). Une fois obtenu tester la dureté au levier d'embrayage. Et si all good rebloquer la vis fendue avec le contre écrou (sans excès de blocage).

Si vous n'y arrivez pas, alors les démarches de Guy, Serge ou des Hollandais seront bien utile.

En tout cas bonne chance!

Alain Hérault

 

Fichiers téléversés :
  • photo-1-réglage-du-bras-de-levier-BV.jpg
  • photo-2-pour-régler-le-bras-de-levier-à-partir-du-primaire.jpg
Utilisateur supprimé a réagi à ce message.
Utilisateur supprimé

Hey Président, ces explications sont vraiment bien, elles mériteraient d'être publiées dans un prochain vibration. 🙂

Vrai, c'est intéressant !

Jusqu'à présent je me contentais de régler selon les préconisations de la RMT (au contact puis desserrer d'un tour).

Mais de rechercher le point d'attaque à angle droit entre la came et le câble, ça me paraît judicieux. Car comme chacun sait, c'est à l'angle droit qu'on a le meilleur couple.

Le Président n'est pas président par hasard !!

Vais essayer ça !

Tout parait bien réglé sur ma moto , passage de la gaine correct, câble bien graissé , levier embrayage dans la boite bien perpendiculaire au câble et malgré ceci je suis bien loin de pouvoir débrayer à 2 doigts ,

Je pense qu'il y à un problème de disques qui glissent mal sur la cloche , cependant ça débraye bien et il ne patine pas du tout , juste le point mort  difficile à trouver à l'arrêt  (même moteur arrêté : 1-2 , 2-1 , 1-2 , 2-1 , ça  ne s'arrête pas sur le point mort )

Je vais devoir me muscler la main gauche !

Bonjour  et Bonne Année à tous,

 

Concernant les problèmes de dureté de la commande d'embrayage len passage du câble est un facteur important et de ce fait la longueur il ne doit être ni trop long ni trop court ceci en fonction du guidon choisi, je joins la note du service Norton à ce sujet avec un schéma du passage (voir document joins ).

Pensez aussi à le lubrifier silicone ou autre

En ce qui concernent le réglage décrit par Alain si je dois l'effectuer je détends un peu le câble au guidon avant de manière à bien repositionner le levier et je règle la garde ensuite.

Si toutefois le problème de dureté subsiste il se peut que ce soit les pièces de commande qui soient endommagées (bille, levier, axe) cela n'est déjà arrivé il faut démonter le carter extérieur et vérifier au remontage bien vérifier l'alignement du lenier avec le trou du passage du câble le repérer avant démontage.

Bonne mécanique

Jean-Claude

Fichiers téléversés :
Citation de dohck4 le 10 janvier 2020, 14 h 22 min

Tout parait bien réglé sur ma moto , passage de la gaine correct, câble bien graissé , levier embrayage dans la boite bien perpendiculaire au câble et malgré ceci je suis bien loin de pouvoir débrayer à 2 doigts ,

Je pense qu'il y à un problème de disques qui glissent mal sur la cloche , cependant ça débraye bien et il ne patine pas du tout , juste le point mort  difficile à trouver à l'arrêt  (même moteur arrêté : 1-2 , 2-1 , 1-2 , 2-1 , ça  ne s'arrête pas sur le point mort )

Je vais devoir me muscler la main gauche !

Hello !

Moi aussi, j'ai toujours du mal à trouver le point mort ! Et c'était comme ça aussi avec ma précédente. En fait, il faut passer au point mort avant l'arrêt complet, sinon, c'est mission impossible. Je pense que c'est du à la conception de la boîte ?

Sinon, as-tu contrôlé le levier ? Graissage de l'axe, graissage de l'embout du câble et du tendeur

oui oui , tout est bien graissé , l'inclinaison du levier bien parallèle à l'arrivée de la gaine sur la boite  , la je cale ... je vais prochainement démonter l'embrayage pour voir ce qui se passe là-dedans et aussi l'état du levier , axe et bille