Frimas

Anglaises en Gévaudan 2018

Anglaises en Gévaudan 2018 – Causses et Cévennes – La Jonte

(Merci à Fred LOUP et Jean Robert HAYE pour les photos)

Comme a annoncé Jean-Robert sur la page d’accueil du site au lendemain de ce dixième « Anglaises en Gévaudan » : UN SUPERBE «ANGLAISES EN GEVAUDAN» 2018, COMME D’HAB, QUE DU BONHEUR !

Un seul regret : nous n’avons pas pensé à fêter, pour Josy et Jean, l’anniversaire des 10 ans de leur « Anglaises en Gévaudan ».

Mais cet oubli reflète aussi le caractère discret, bucolique et cependant généreux de ce rassemblement, à l’image de ses organisateurs auxquels nous pouvons inclure, bien entendu Pascale et Jean-Marie.

C’est bien le trait caractéristique de ce rendez-vous devenu annuel maintenant : on a envie de rester modeste et authentique quand on partage un week-end comme ça ! Et il est vrai que dans cette situation on peut oublier les dates commémoratives ou autres cérémonies, c’est déjà complet et si bien ainsi !

En tout cas, tous les habitués y étaient : les fidèles locaux et départements voisins, la joyeuse bande du Sud-Est, les rouleux de Rhône-Alpes-Auvergne, les «de plus en plus nombreux» du Sud-Ouest, les angevins presque au complet (manquait Fanfan dont le bras va mieux et Alain), et tous ceux du centre et région parisienne. Photo N°1, N°2 et N°3

Tous les bons ingrédients y étaient pour favoriser les contacts et connaissances devant des anglaises fiables et rutilantes pour l’occasion (et comme toujours d’ailleurs). Et les photos légendées de ce 10ème « Anglaises en Gévaudan » évoquent particulièrement cet état de fait. Photo N°4, 5 , 6 , 7 , 8 , 9 , 10 , 11 , 12 , 13 , 14 , 15 , 16 .

Pour les balades, la méthode tiroir a très bien fonctionné, à la grande satisfaction de l’ouvreur Jean et du fermeur Jean-Marie. Et le « ouf ! » des organisateurs des balades se comprend compte-tenu de la complexité, des dénivelés et des lacets typiques à ces itinéraires de Lozère.

C’était effectivement la bonne mesure pour admirer tout à notre aise les paysages fabuleux du tracé parcouru en toute quiétude : que du bonheur ! Photo N°17

L’authenticité des lieux traversés nous a été restituée par Josy de manière forte en particulier lors de la traversé du Causse Méjean. Lors d’un arrêt ici, il fallait l’écouter raconter ce lieu, les habitants y vivant, la situation géographique de ce site, etc… C’était le pays de son enfance ! Photo N°18

Et puis, il faut aussi raconter l’aventure de notre cher Pierre PERRIER (un de nos doyens de l’expédition et en Gus Kuhn s’il vous plaît) qui lors du retour du samedi soir et d’une manœuvre à l’arrêt sur une petit route n’a pu éviter le glissement de sa machine dans un ravin, entraînant pilote et moto.

A mon arrivée au camping de la Canourgue, stupeur ! Jean Claude Simon m’annonce : «Pierre est tombé dans un ravin». Ma première question étant : « et Pierre qu’a-t-il ?» et la réponse : «lui, ça va! » j’ai eu un immense soupir de soulagement car nous venions de visiter les falaises aux vautours du Tarn et j’avais encore en tête les vertigineux précipices des lieux. Photo N°19

Après l’extraction de la Gus Kuhn du ravin par la force des bras des quelques présents, à l’aide de sangles prêtées par un enduriste local, il restait le sélecteur de vitesse à « bidouiller » pour rentrer à la Canourgue. Quelques Mac gyver ont vite réaliser le nécessaire avec douille de clé et bout de fil de fer. Et Pierre arrive pour l’apéro du samedi soir.

Et enfin le dimanche matin, notre cuisinier nous prête son poste à souder électrique et le savoir faire de Jean Paul Morel et Alain Plepelic permettent la reconstruction du sélecteur à l’identique de l’origine.Photo N°20 et 21

Le soir même, Pierre rentre paisiblement au bercail chez lui aux marches en Savoie avec sa Gus Kuhn.

C’est aussi cela l’esprit d’ « Anglaises en Gévaudan », l’entraide, la générosité des autochtones, la spontanéité des participants, que du bonheur quoi ! Photo N°22

Pierre et Michèle Delannet ont participé à cette 10ème édition et toujours avec leur puissante 600 AJS., Pierre compte aussi parmi nos doyens et se déplaçant avec une canne nous a fait une petite frayeur en glissant sur l’herbe grasse d’un accès à la cascade de Derock.

Heureusement, incident sans gravité à la satisfaction de ces dames toutes attentives autour de lui.photo 23

Merci encore à nos organisateurs de ce 10ème Anglaises en Gévaudan 2018 pour la réussite de ce rassemblement et ce bon week-end passé entre nous, fidèles et nouveaux participants. Merci aussi à toute l’équipe du camping de la Canourgue.

Et pourquoi pas encore un autre «Anglaises en Gévaudan» ici, l’an prochain… !

Les inscrits…

previous arrow
next arrow
Slider